Aux membres du Conseil national et du bureau national du Satef;

Aux membres du Conseil national et du bureau national du Satef
–aile du Congrès de Msila

Camarades,
Ne pouvant continuer à taire la situation qui prévaut au sein de notre syndicat, particulièrement au niveau du bureau national et du conseil national, nous en appelons à votre intégrité, à votre sens de responsabilité, à votre honneur d’éducateurs ne pouvant se permettre de laisser les choses –les mauvaises et les pires- se faire dans votre dos et en votre nom, afin que nous nous joignons pour imposer la tenue d’un Conseil national dans les plus brefs délais.
Cela fait cinq ans que s’est tenue la dernière cession du Conseil national, organe suprême entre deux congrès nationaux de notre syndicat, au siège de la section du Front des forces socialistes (FFS) d’Akbou, wilaya de Béjaïa, le 03 septembre 2005.
Le bureau national n’a pu se réunir statutairement depuis avril 2007 ; il ne peut se substituer ni au Conseil national, ni au Congrès national du SATEF. Le Secrétariat général est resté vacant depuis le décès de M. Abdelmadjid BASTI. Installées par ce dernier, ne sachant plus, comme nous, à qui s’adresser depuis son décès, des sections régionales (bureaux de wilaya) nous interpellent.
Des camarades membres du bureau national détiennent auprès d’eux les documents et les attributs de notre syndicat : ils sont tenus de provoquer une réunion du bureau national, dument formalisée afin d’éviter tout entache d’irrespect des clauses des textes statutaires de notre syndicat.
Sans quoi, les membres du bureau national ont toute latitude de préserver dans toute la mesure de leur possibilité la crédibilité du syndicat en se démarquant de toute décision, démarche ou action à laquelle ils n’auraient pas été associés dans le cadre des instances statutaires du SATEF.
Sans quoi aussi, les membres du Conseil national ont toute latitude de se réunir, conformément aux dispositions statutaires, afin de :
- élire souverainement le secrétaire général ;
- adopter le règlement intérieur conformément aux Statuts élaborés en 2001 ;
- dégager officiellement et souverainement les voies et moyens permettant d’aller le plus vite possible la date, l’ordre du jour du prochain congrès national et de prévoir l’ensemble des possibilités en mesure de réussir sans faux-fuyants ni marchandages d’aucune sorte le ralliement de nos camarades restés sur les conclusions du congrès parallèle d’Ain Benian (septembre 2001) et de ses retombées.

D’ores et déjà, nous affirmons que, pour notre part, toute initiative prise hors des instances statutaires du SATEF n’engage que ses auteurs et les parties qui lui aurait prêté caution ;
Nous attirons l’attention des administrations de tutelle concernées (ministères en charge de l’éducation, de la formation et du travail) sur l’illégitimité de toute transaction passée avec quiconque se présenterait en tant que dirigeant national du Satef avant la tenue du prochain Conseil national dont les membres leurs sont connues depuis octobre 2001.
Nous prions nos camarades du Bureau national installé en septembre 2005, du Conseil national élus en 2001, l’ensemble des congressistes de 2001 et tous les responsables des sections régionales (bureaux de wilaya) d’entrer en contact avec nous aussitôt pris connaissance de cet appel.
Bejaïa, le 18 Septembre 2010
Signé :
Tahar HAMADACHE, secrétaire national à l'information
E-mail : thamadachedz@yahoo.fr
Tél. : 06 99 37 99 42
Hocine BOUMEDJANE, secrétaire national à la formation
E-mail : awattas@yahoo.fr
Tél. : 05 55 41 77 58
Membres du Conseil national et Membres du bureau national
http://satefdz.unblog.fr


Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 432 autres membres